Psychiatrique

1524711 10152611975095838 5228891983168406039 n


C'est drôle à la première lecture.

Beaucoup moins quand on réalise qu'on a eu la même idée.

Il convient dès lors de s'interroger sur les raisons de ce fiasco.

Lorsqu'un interlocuteur veut vous tromper, il adressera dans son message des éléments qui vont guider votre réponse. Votre réflexion sera limitée par le cadre qui aura été donné.

Ensuite, il vous pressera de répondre. Il n'est pas question d'analyser mais juste d'appliquer la consigne.

C'est le fonctionnement de l'école.

C'est aussi le fonctionnement des médias les plus puissants.

C'est le fonctionnement des Gouvernants.

C'est le fonctionnement de la population.

SAUF, si les individus concernés ont pris conscience que la pensée est un flux facilement canalisable et qu'ils décident dès lors de s'extraire autant que possible du lit commun de la pensée. Ces individus-là seront bien évidemment identifiés par les Institutions comme des individus néfastes. Il ne s'agit pas de raisonner par soi-même mais de résonner sur la même vibration que le chef d'orchestre. 

Le chef d'orchestre n'est plus identifiable. Il est devenu une entité aux multiples tentacules et chaque tentacule oeuvre à son hégémonie. C'est à la base des luttes politiques et les acteurs de ces luttes intestines continuent eux-mêmes de pérenniser l'envoûtement et l'abêtissement des masses. Aucune lutte politique ne parviendra à extraire les esprits du lit commun de la pensée puisque le politicien se réjouit de l'existence du flux dont il se sert pour surfer en pleine lumière...

Il n'est que l'individu, seul, en lui-même, qui peut parvenir à libérer sa pensée.

Quant à la liberté de l'exprimer, c'est une autre affaire. Car se pose dès lors de savoir si celui qui exprime sa pensée le fait APRES avoir libéré sa pensée ou SOUS le joug d'une pensée communautaire. 


blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau