Yoga tantrique.

Vous êtes iciHome >Tantra >

Exercices tantriques pour les couples de yogis qui s’aiment et qui veulent approfondir les pratiques du Tantra Yoga

 

Nous allons démarrer une série d’articles spécialement dédiés à tous les couples de yogis qui s’aiment et pratiquent l’amour avec continence et transfiguration. Pour l’approfondissement de leur relation de couple, pour qu’elle devienne une véritable source de bonheur, mais aussi un „tremplin” qui les propulse vers des états spirituels d’exception, les deux amoureux peuvent intégrer avec succès dans leur relation de couple quelques exercices tantriques simples. Le but de ces exercices est l’harmonisation aurique réciproque, mais aussi l’exercice de la prise de conscience – si nécessaire dans les pratiques tantriques. Ces exercices vous aideront à vous connaître réciproquement et à vous connaître vous-même, à développer votre empathie, l’intuition, à éveiller les perceptions subtiles, mais aussi à explorer la dimension méditative des états amoureux.

Bien que simples, ces exercices auront des effets miraculeux pour les couples qui auront l’audace et la persévérance de les réaliser avec conséquence, attention et transfiguration. Surtout ces couples vont comprendre par expérience pratique directe que le but poursuivi en Tantra est le perfectionnement de l’être sur tous les plans et la découverte dans l’univers intérieur dilaté du yogi, de l’étincelle mystérieuse de Dieu le Père qui est le Soi Suprême immortel, ATMAN.

Règles générales. L’attention, la prise de conscience et la transfiguration sont essentielles  

La tradition yogie affirme que le moment le plus favorable pour pratiquer les exercices tantriques est le matin tôt. Au cas où le programme ne nous permet pas cela, il est bien de savoir que nous pouvons pratiquer ces exercices en tout autre moment calme de la journée. Donc nous allons choisir une période où aucun des deux amoureux ne soit pressé, et un endroit où les possibilités d’être dérangé soient minimes (il est même recommandé de débrancher le téléphone). Si nous allons aussi pratiquer des exercices plus complexes, il ne faut pas manger moins de 2 heures avant, ou bien nous allons manger quelque chose de très léger, au maximum une heure avant.

Nous commençons toujours par la réalisation d’un état d’harmonie, d’intériorisation et d’aspiration envers tout ce qui est élevé, divin. Nous nous asseyons confortablement, la colonne vertébrale droite, nous fermons les yeux et gardons les mains dans une position de prière, dans la zone de la poitrine, du cœur, centrale. Les poignets des pouces vont réaliser une pression légère mais ferme sur la poitrine. Cette posture calme le mental en réalisant une suspension momentanée de certains flux d’énergie qui coulent à travers le corps et par la pression réalisée sur le circuit subtil du mental (un des nadis qui influencent directement l’état mental), qui traverse la zone du centre de la poitrine. Nous consacrons ensemble avec l’être aimé tous les fruits des exercices que nous allons réaliser à Dieu le Père, à Shiva ou à une Grande Puissance Cosmique.

Nous nous intériorisons, en approfondissant l’intériorisation en nous-mêmes, au point de percevoir la réflexion dans l’être de notre Soi divin, qui est pour nous un véritable maître intérieur, que nous prions de nous guider. Nous envisageons d’entrer en résonance avec cette source d’intuitions spirituelles. (Si nous sommes suffisamment proches affectivement de notre guide spirituel, alors nous allons l’appeler subtilement pour nous guider spirituellement, pour nous inspirer et pour nous protéger). Nous gardons cette attitude minimum 2-3 minutes, ou jusqu’à ce que nous soyons „accordés” avec cette source d’énergie.

Ensuite, nous réalisons la prise de la conscience sur tout l’être. Nous nous imaginons comme pénétrés et entourés par un champ subtil bioénergétique, ensuite nous envisageons de percevoir comment l’énergie de l’être aimé interfère avec la nôtre par des flux lumineux. En approfondissant l’état, nous percevons comment les deux champs s’harmonisent pleinement, tel que les flux d’énergie subtile circulent librement de l’un vers l’autre. Ce n’est seulement qu’après avoir très bien pris conscience de ces aspects, que nous allons commencer la séance proprement dite d’exercices.

À la fin de la séance, il est indiqué de répéter le procédé présenté plus haut, mais réalisé en sens inverse. Nous fermons les yeux et ensuite nous nous concentrons pour réaliser une résorption des énergies, permettant l’apparition d’un „voile” très subtil, mais ferme, qui se formera entre nous et l’être aimé. Il doit être regardé comme une prise de distance pleine d’amour – ou mieux, comme un raffinement de la liaison subtile entre nous, qui tend à être ressenti non seulement en plan bioénergétique, mais spécialement en plan psychique, mental et spirituel – et non pas comme une barrière lourde en métal. Au niveau le plus profond, nous sommes en réalité UN, mais aux autres niveaux l’individualité a pourtant une importance décisive, qui doit être respectée; ainsi, le processus d’ouverture et de fermeture des champs d’énergie est essentiel.

À la fin des exercices méditatifs de longue durée, il est recommandé de lever les bras et de réaliser quelques respirations profondes. À peine achevée cette série de respirations complètes, nous pouvons sortir de la posture de méditation que nous avons prise. Si la méditation a duré une période plus longue, nous pouvons masser avec amour les jambes de l’autre. (Durant le massage, nous pouvons même exercer une pression puissante sur les jambes, pour stimuler ainsi la circulation du sang et de l’énergie). Ensuite nous pouvons réaliser à l’autre un massage du dos.

Techniques fondamentales de prise de conscience de l’énergie

Les exercices simples de prise de conscience des énergies nous permettent d’entrer en contact avec le corps énergétique ; ils nous aideront à faire en sorte que „l’énergie” ne soit plus pour nous un concept théorique flou mais une réalité perceptible vivante. Pour cette raison, les exercices fondamentaux de prise de conscience des énergies sont très utiles, comme base et composants d’autres techniques tantriques yogies. Pendant ces techniques, nous nous concentrons sur les sensations et les perceptions subtiles énergétiques et c’est pourquoi il est indiqué de garder les yeux fermés.

1. La conscientisation de l’énergie biomagnétique. Temps d’exécution: minimum 3 minutes.

Si nous n’avons jamais pratiqué ce genre de techniques, ou si nous avons l’intention de les expliquer à l’être aimé qui réalise des exercices yogis pour la première fois, il est indiqué de commencer avec une expérience simple, à la suite de laquelle nous devenons conscients des énergies de notre être. Nous approchons lentement les paumes l’une de l’autre, mais sans qu’elles se touchent. Ensuite nous déplaçons les paumes en légers mouvements circulaires, ou en mouvements lents ou brusques, en avant et en arrière. Nous cherchons à garder en permanence un état de profonde relaxation. En quelques minutes, entre nos mains va se créer un champ biomagnétique distinct, comme une sphère de force. Les perceptions seront plus intenses si au préalable nous avons vigoureusement frotté les paumes entre elles pendant environ 1 minute.

L’exercice proprement dit consiste dans la prise de conscience de l’interaction énergétique avec l’être aimé au niveau des paumes ; nous allons nous concentrer sur la création d’un champ d’énergie biomagnétique entre nos paumes et les paumes de l’être aimé. Nous levons les mains jusqu’au niveau des épaules, et ensuite nous approchons nos paumes des paumes de l’être aimé jusqu’à une distance d’environ 4-6 cm. Nous n’envisageons pas d’atteindre les mains de l’être aimé, parce que le contact conduit à la manifestation d’un processus de court-circuit, qui diminuera l’intensité du champ. Nous bougeons doucement et lentement les mains en différentes directions.

2. La perception des flux d’énergie qui coulent à travers les doigts. Temps d’exécution: 3-5 minutes.

Cet exercice sera réalisé en Vajrasana (la posture du diamant). Nous nous asseyons en Vajrasana, face à face, suffisamment proche pour que les genoux se touchent. Les mains sont placées au niveau des épaules, mais cette fois-ci nous approchons les doigts jusqu’à ce que leurs bouts s’effleurent, les yeux sont fermés.

L’attention sera portée au maximum sur les bouts des doigts. Nous prenons conscience du flux d’énergie qui coule de l’un vers l’autre, et nous envisagerons mentalement de générer et d’amplifier les sensations de fourmillements et de vibrations des doigts. Parmi les doigts de la main gauche, nous percevons la réception d’énergie, par les doigts de la main droite nous émettons de l’énergie. La respiration continue de se dérouler librement.

Une fois que nous avons commencé à très bien ressentir l’écoulement de l’énergie, nous pouvons exercer avec les yeux fermés. Alors nous allons en plus percevoir le transfert d’énergie à travers le soi disant magnétisme du regard.

Variante: Le flux d’énergie est transféré à travers les paumes.

Le même exercice peut être réalisé ayant les paumes collées à celles de l’être aimé.

3. La perception des flux d’énergie qui coulent par les majeurs. Temps d’exécution: 3-5 minutes.

Nous nous asseyons au sol, allongés sur le ventre. Nous courbons la partie supérieure du tronc en arrière, en nous appuyant seulement sur les coudes, dans une variante de la posture du Cobra (Bhujangasana). Les avant-bras sont placés au sol avec les paumes collées, orientées vers l’être aimé; nos majeurs touchent les majeurs de l’être aimé. Nous nous concentrons à percevoir le flux d’énergie qui coule par la zone de contact.

4. La perception du flux d’énergie qui coule à travers les plantes des pieds. Temps d’exécution : 3-5 minutes.

Nous nous asseyons au sol avec les jambes allongées en avant, nous nous plaçons tels que les pieds de l’être aimé soient collés à nos pieds. Nous prenons appui sur les bras tendus pour être plus relaxés. Les yeux sont fermés. Nous nous concentrons pour percevoir le flux d’énergie qui coule par les pieds. Nous envisageons de ressentir la réception de l’énergie de l’être aimé par le pied gauche et nous lui offrons de l’énergie par le pied droit.

Variante: Nous percevons le flux d’énergie à travers les plantes des pieds, en position assise.

Nous suivons les mêmes recommandations que plus haut, sauf que cette fois-ci nous nous allongeons au sol.

5. La perception du flux d’énergie qui passe par les bras et les épaules. Temps d’exécution : 3-5 minutes.

Assis en Vajrasana, les genoux collés à ceux de l’être aimé, nous allongeons les mains pour que les paumes et les doigts soient placés sur les épaules de l’autre. Nous nous concentrons afin de percevoir le flux d’énergie qui coule par les paumes et les bras. Du fait que cette position produit une entrée de chacun dans l’espace aurique individuel de l’autre, le mécanisme psychologique d’autodéfense sera activé et va surgir. C’est pourquoi il est impérieusement nécessaire de nous relaxer en profondeur, consciemment, pendant cette posture. Nous allons exécuter cet exercice avec les yeux fermés. Seulement lorsque nous percevons déjà une très bonne harmonisation réciproque et une intimité relaxée et relaxante entre nous, nous pouvons réaliser comme variante, cet exercice avec les yeux ouverts, en remarquant les nuances et l’enrichissement des échanges énergétiques entre nous à travers le regard plein d’amour et transfiguré de manière réciproque.

(à suivre)

 

yogaesoteric

2009

 

Lire également:

blog

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau