Sécheresse.

Nos 5000 litres d'eau de pluie sont quasiment épuisés. Soit on laisse le potager mourir, soit on l'arrose avec l'eau du réseau. On récupère l'eau de vaisselle, l'eau de la douche, l'eau du lavabo pour retarder l'échéance. On sait qu'on va perdre une quantité importante de la production qui nous nourrit. On a mis en place un arrosage automatique de nuit sur le réseau de la maison, un goutte à goutte minimaliste...

Ici, j'ai vu deux agriculteurs qui arrosaient leurs champs de maïs en milieu de journée; en pleine canicule, en puisant dans un cours d'eau déjà très fragilisé...Du maïs pour lé bétail, pour la consommation de viande...Parce que les consommateurs continuent à en acheter. (...L'Homme utilise le maïs de plusieurs façons : pour son alimentation, mais aussi comme fourrage (pour les animaux, donc).

Le maïs peut être utilisé comme une céréale, dont on récolte seulement le grain, celui-ci étant alors à destination :

  • de l'alimentation pour le bétail (70 % du tonnage produit en Europe) ;...)
  •  

Parfois, j'ai envie de m'arrêter, de prendre mon couteau et d'aller taillader les tuyaux.

CARTE. Sécheresse : 67 départements sont concernés par des restrictions d'eau, dont 22 en "situation de crise"

Parmi ces départements, les plus touchés doivent prendre des mesures d'économies d'eau importantes demandées aux particuliers et aux professionnels.

Des champs de blé dans le Beaujolais, sur la commune de Saint Germain-Nuelles (Rhône), le 9 juillet 2019.
Des champs de blé dans le Beaujolais, sur la commune de Saint Germain-Nuelles (Rhône), le 9 juillet 2019. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

La sécheresse continue de s'étendre en France. 67 départements français sont concernés par des restrictions d'eau ce jeudi matin, selon le site gouvernemental Propluvia (dernière mise à jour ce mercredi à minuit). 22 départements sont toujours en situation de "crise", entraînant l'arrêt total des prélèvements d'eau non prioritaires, y compris à des fins agricoles.

Restrictions d\'eau par niveaux et par départements
Restrictions d'eau par niveaux et par départements (PROPLUVIA)

Les 21 départements concernés (en rouge sur la carte) sont l'Allier, la Charente, le Cher, la Côte-d'Or, la Creuse, les Deux-Sèvres, la Dordogne, l'Eure-et-Loir, le Gers, la Haute-Garonne, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Lot, le Maine-et-Loire, le Puy-de-Dôme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vendée et la Vienne.

17 départements sont placés en alerte renforcée (en orange sur la carte), c'est-à-dire avec une réduction des prélèvements à des fins agricoles et une limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins et espaces verts. Il s'agit de l'Ain, l'Ardèche, l'Aveyron, l'Aude, la Charente, la Charente-Maritime, le Gard, la Haute-Vienne, l'Hérault, l'Isère, la Loire, le Lot-et-Garonne, la Mayenne, les Pyrénées-Orientales, le Rhône, la Sarthe, la Seine-et-Marne et le Val-d'Oise.

Il y a par ailleurs 28 départements en alerte (en jaune sur la cartte), avec des mesures moins restrictives pour les particuliers et professionnels. Il s'agit de l'Aube, le Cantal, le Doubs, la Drôme, l'Eure, le Haut-Rhin, la Haute-Loire, la Haute-Saône, la Haute-Savoie, l'Ille-et-Vilaine, le Jura, les Landes, la Lozère, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Nièvre, le Nord, l'Oise, l'Orne, le Pas-de-Calais, les Pyrénées-Atlantiques, la Saône-et-Loire, a Seine-Maritime, le Territoire de Belfort, le Val-de-Marne, le Vaucluse, les Vosges, et l'Yonne.

Restrictions d\'eau par zones d\'alerte
Restrictions d'eau par zones d'alerte (PROPLUVIA)

Enfin, neuf départements sont eux placés en vigilance (en gris sur la carte). Les professionnels et particuliers sont incités à faire des économies d'eau. En tout, 118 arrêtés ont été pris et sont en cours pour inciter ou obliger les professionnels et particuliers à économiser l'eau. Ces départements sont : la Corrèze, la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, le Var, la Savoie, la Somme, les Yvelines et la Manche.

 

Il faut ajouter à l'exploitation agricole, l'utilisation de l'eau par le secteur industriel: 

accueil du siteplan du sitemode d'emploi du siteMOTEUR DE RECHERCHEaccueil dossier eauglossaire

 Découvrir l'eau 

 
     Usages
  Consommations industrielles



Quantité moyenne d’eau, exprimée en litres, nécessaire pour fabriquer un litre de :
bière 25
alcool 100











Quantité moyenne d’eau, exprimée en litres, nécessaire pour fabriquer un kilogramme de :

 
rayonne de 400 à 11 000
acier de 300 à 600

papier

environ 500
sucre de 300 à 400
carton de 60 à 400
ciment environ 35
savon de 1 à 35
matière plastique de 1 à 2



 
 

L’industrie utilise de grosses quantités d’eau. Mais toute l’eau utilisée par l’industrie n’est pas forcément consommée.
Les centrales hydroélectriques par exemple ne prélèvent pas d’eau au milieu, ni a fortiori n’en consomment : elles se contentent d’en extraire l’énergie qu’elle contient potentiellement.
L’industrie nucléaire, quant à elle, prélève l’eau en masse pour le refroidissement, mais la totalité de cette eau est ensuite rendue à la nature : il n’y a donc pas consommation. En France notamment, où l’industrie nucléaire est très développée, environ 60 % des prélèvements d’eau, en volume, servent au refroidissement des centrales nucléaires, au Canada 55 % et aux États-Unis 40 %.
Les industries les plus gourmandes en eau sont les industries de transformation. En France, les quatre secteurs d’activité que sont la chimie de base et de production de fils/fibres synthétiques, l’industrie du papier et du carton, la métallurgie, et la parachimie et l’industrie pharmaceutique, totalisent à eux seuls les deux tiers de toutes les consommations industrielles.

La qualité requise pour cette eau industrielle dépend de son usage : les industries agroalimentaires par exemple ont besoin d’eau potable ; l’industrie électronique requiert quant à elle une eau très pure pour la réalisation de ses puces. Dans d’autres cas, une eau même usée peut être suffisante.

La consommation d’eau industrielle est extrêmement variable d’un pays à l’autre car elle dépend évidemment beaucoup du niveau de développement de chaque nation. Dans certains pays, presque toute l’eau consommée est utilisée pour l’agriculture : c’est le cas par exemple, de l’Inde ou du Mexique, qui utilisent 90 % de toute leur eau à des fins d’irrigation. Dans les pays industrialisés, en revanche, la consommation d’eau industrielle n’a fait que croître depuis la révolution industrielle du XIXe siècle. Elle aurait été multipliée par 20 en France entre 1900 et 1975. Elle est aujourd’hui en moyenne équivalente à la consommation d’eau agricole.

Le terme rayonne, outre la conjugaison du verbe rayonner, peut désigner : la viscose, fibre artificielle (dérivé de cellulose), également appelée soie artificielle ; France-Rayonne, entreprise textile française fondée en 1940 et spécialisée dans ce type de tissu synthétique.

 

http://sagascience.cnrs.fr/doseau/accueil.html

 

blog

Ajouter un commentaire